A Pessac, Base recycle la chaleur de l’énergie solaire

www.linkedin.com/in/aes-association-81b28b84

L’entreprise Base récupère la chaleur produite par les panneaux photovoltaïques. L’activité, notamment auprès des agriculteurs et des forestiers, ne cesse de croître

L’entreprise Base a imaginé, et installe depuis 11 ans, un procédé de récupération de la chaleur que dégagent les panneaux solaires dans leur activité de production d’électricité. L’idée est venue à Sébastien Ackermann en 2009. « Au lieu de laisser cette chaleur se diffuser à perte, nous la récupérons. Notre procédé, qui est thermovoltaïque, porte le nom de panneaux solaires hybrides Cogen’Air », décrit le fondateur de Base, aux côtés du PDG Étienne Kressmann.

Un air chaud gratuit, dont le bénéfice vient s’ajouter à la vente de l’électricité. Mieux encore : quand un panneau classique présente un rendement de 20 %, le panneau Cogen’Air porte ce pourcentage à 60 %. Pour ce qui est de la quantité d’air chaud, elle est deux fois et demie plus abondante que la production électrique. C’est tout gagnant.

« L’air chaud peut avoir de nombreuses utilisations. Dans les faits, les 3/4 de nos clients sont des agriculteurs et des exploitants forestiers qui sèchent soit du fourrage, soit du bois, soit de la biomasse. Mais nos solutions sèchent aussi des déchets industriels et ménagers (par exemple) et contribuent au chauffage de bâtiments. »

Energies propres

Base conçoit l’installation de A à Z, fait réaliser ses panneaux en France, à Châtellerault, a équipé une cinquantaine d’agriculteurs et une vingtaine d’industriels et collectivités. Le carnet de commandes est plein. Le chiffre d’affaires parle de lui-même : 1,6 million en 2019 ; il sera de 1,9 fin 2020 et le PDG prévoit 2,5 millions d’euros en 2021. Avec un coût moyen d’installation de 250 000 euros, les clients ne peuvent qu’être de gros utilisateurs. « La rentabilité s’établit sur 8 à 12 ans ; l’installation a une durée de vie de 40 ans ».

Si le mot-clé des deux entrepreneurs est une « autonomie en énergie pour le client et des économies réalisées », ils ajoutent la « simplicité de l’installation et une application totale des enjeux environnementaux ». Soutenez Sud Ouest et le journalisme de proximité : abonnez-vous à partir de 1€ par mois.