Deezer implante un bureau à Bordeaux

Par Mikaël Lozano  |  La tribune – Bordeaux
Le spécialiste du streaming Deezer ouvre son second bureau français à Bordeaux. L’entreprise va s’installer dans le quartier de la gare Saint-Jean. A terme, la plateforme musicale y emploiera une quarantaine de personnes. Directeur général France de Deezer, Alexis de Gemini (photo) explique ce choix, en avant-première pour La Tribune.

Dans le top 5 mondial des acteurs du streaming, Deezer recense au total 14 millions d’utilisateurs actifs ayant accès en ligne, via sa plateforme, à un catalogue de 53 millions de titres, le plus vaste parmi ses concurrents. L’entreprise emploie désormais 500 personnes et revendique la place de n°1 français avec une part de marché de 40 %. Bien que française, la société ne comptait pour l’heure qu’un bureau dans l’Hexagone. Son 2e sera installé à Bordeaux. Le bail est déjà signé : Deezer investira une ancienne église dans le quartier de la gare Saint-Jean.

« Bordeaux et Nantes étaient nos deux destinations privilégiées, explique à La Tribune Alexis de Gemini, directeur général France de Deezer. C’est finalement Bordeaux qui accueillera notre équipe, pour plusieurs raisons. A titre personnel, j’ai de l’affection pour son maire Alain Juppé. Parallèlement, la ville fait preuve d’un fort dynamisme et bénéficie d’une excellente image. Enfin, l’avis de nos collaborateurs a compté. Lorsque nous les avons consultés, ils ont plébiscité Bordeaux. Alain Juppé nous a reçus il y a 3 mois, nous avons ensuite été en contact avec Virginie Calmels (première adjointe au maire de Bordeaux, en charge de l’économie, de l’emploi et de la croissance durable, NDLR) et ses équipes. L’agence Invest in Bordeaux nous a aidés à trouver nos locaux. »

Deezer souhaite rester discret sur l’emplacement exact de ses nouveaux bureaux.

« C’est un lieu qui a une âme, poursuit Alexis de Gemini. Il était important pour nous que cette implantation bordelaise soit en centre-ville, proche de la gare, des écoles pour les enfants de nos collaborateurs… »

Une équipe digitale au profil technique

L’antenne bordelaise sera coordonnée par Romain Lods, en charge de l’ingénierie et des outils digitaux, arrivé au sein de l’entreprise en janvier 2016. « Sa mission consiste à piloter le développement de solutions afin de répondre aux besoins et problématiques spécifiques du service de streaming. Son équipe participe également à l’animation et au développement des communautés techniques internes et externes« , explique l’entreprise. L’équipe bordelaise va s’installer progressivement au printemps et à l’été, une dizaine de personnes venant de Paris tout d’abord. A terme elle devrait rapidement recruter des profils bordelais, les locaux étant prévus pour une quarantaine

e salariés. « Ce bureau aura une forte couleur technologique, ajoute Alexis de Gemini. L’équipe travaillera notamment sur nos outils digitaux internes. »

« Grâce à cette nouvelle implantation, nous allons pouvoir également bénéficier du savoir-faire en région et ainsi mutualiser nos expertises. C’est aussi l’occasion pour Deezer de fidéliser nos talents en leur offrant un nouvel environnement de travail », indique Matthieu Gorvan, chief technology officer de la société, dans le communiqué qui officiera la nouvelle. Rejoint par Alain Juppé : « Le choix de cette entreprise emblématique est une nouvelle reconnaissance de notre attractivité, un signe fort qui vient renforcer encore une dynamique forte. »

Défendre le made in France

« Nous avions besoin d’ouvrir de nouveaux locaux pour soutenir notre développement technologique : nous aurions pu le faire ailleurs dans d’autres pays mais nous avons fait le choix de la France« , conclut Alexis de Gemini. Un esprit « made in France » qui est d’ailleurs cultivé dans l’énorme campagne de communication lancée hier par la plateforme, articulée autour de l’accroche « Ça sonne anglais mais c’est français. Comme Deezer. ». Plus de 10.000 affiches seront déployées dans la France entière et dans le métro parisien, associant des artistes dont les noms sonnent également anglais tels que Jain, DJ Snake, IAM… Une toile de 600 m2 sera installée sur l’une des façades du Louvre. La campagne se poursuivra ensuite en mettant en avant ses podcasts (programmes) originaux. « La moitié de nos clients ne savent pas que Deezer est français, note Alexis de Gemini. C’est le moment ou jamais de se saisir de ce sujet.«