Assurance chômage : Réforme 2021

https://www.linkedin.com/in/aes-association-81b28b84

Cet article explique les nouvelles règles d’indemnités pour l’assurance chômage des salariés et des cadres

Deux mesures de la réforme de l’assurance chômage entrent en vigueur le 1er décembre 2021. En conséquence elles concernent particulièrement les cadres et leurs indemnités.

  • La dégressivité de l’allocation chômage à partir du 7e mois pour les plus hauts revenus
  • Les nouvelles règles sur les conditions d’éligibilité à l’assurance chômage. Ça concerne les travailleurs privés d’emploi à compter du 1er décembre 2021.

Note: Nous proposons aux cadres au chômage et en recherche d’emploi des aides personnalisées ici.

Ce qui entre en vigueur au 1er décembre 2021 : la dégressivité des allocations chômage pour les plus gros salaires au bout de 7 mois.

En premier lieu elle touche les salariés de moins de 57 ans dont le salaire est supérieur à 4500 euros bruts par mois. En conséquences ils voient leur allocation chômage chuter de 30%. Cette dégressivité intervient désormais  dès le 7e mois d’indemnisation et non au 9e mois comme avant. Concrètement vos allocations chômage vont donc baisser de 30% à compter du 1er juillet 2022.

Bon à savoir : Cette mesure n’est pas rétroactive. Elle ne concerne que les demandeurs d’emploi inscrits au chômage à compter du 1er décembre 2021.

Ce qui entre en vigueur au 1er décembre 2021 : la durée d’affiliation minimum

Pour ouvrir vos droits à l’assurance chômage, vous devez désormais avoir travaillé 6 mois sur les 24 derniers mois . Cette période est de 36 mois pour les plus de 53 ans. Auparavant c’était 4 mois sur les 24 derniers mois.

Cette mesure n’est pas rétroactive. Elle ne concerne donc que les demandeurs d’emploi inscrits au chômage à compter du 1er décembre 2021.

Ce qui est entré en vigueur le 1er octobre 2021 : le nouveau mode de calcul du Salaire Journalier de Référence (SJR)

  • depuis le 1er octobre : On calcule le SJR sur le total de vos salaires divisés par l’ensemble des jours travaillés ou pas sur les 24 derniers mois. Soit une baisse mécanique de votre SJR et donc de votre allocation chômage.
  • Avant le 1er octobre : On calculait le fameux SJR en se basant sur le total de vos salaires divisés par l’ensemble des jours travaillés sur les 24 derniers mois.
Ces mesure sont détaillées ici

Si vous êtes cadre ou assimilé en recherche d’emploi, AES peut vous accompagner. Pour atténuer l’impact de ces mesures nous vous aiderons à retrouver rapidement un emploi.

Les détails de nos services et accompagnements sont décrits dans « Nos prestations ».