Nouvelle-Aquitaine : coup de frein sur l’emploi salarié fin 2018

www.linkedin.com/in/aes-association-81b28b84

sudouest du 14 janvier 2019

L’Insee constate que l’industrie et la construction résistent tandis que les services s’essoufflent et l’emploi public se replie.

Les incertitudes nationales et internationales vécues lors du dernier trimestre de 2018 n’ont pas été sans conséquence sur l’emploi salarié néo-aquitain : l’emploi salarié total stagne en Nouvelle-Aquitaine, malgré une bonne santé de l’emploi privé (+ 2 600 postes supplémentaires), annihilé par un fort recul de l’emploi public.

C’est le constat que fait l’Insee (Institut national de la statistique et des études économiques) dans sa note conjoncturelle trimestrielle, tout en rappelant que sur l’année entière 2018, le bilan est plus positif avec une progression de l’emploi salarié total sur la région de + 0,9 %.

Revenons au troisième trimestre 2018, marqué, en terme d’emplois salariés par l’industrie qui poursuit sa lente progression (+ 0,1 %), la construction qui résiste (+ 0,3 %), le taux de chômage qui se stabilise à 8,4 % ou encore le tertiaire marchand (hors intérim) qui termine dans un climat de morosité (+ 0,1 % avec – 1,1 % dans la restauration). Petit focus sur la fréquentation hôtelière qui affiche en juillet une baisse de fréquentation de 1,9 % par rapport à l’année précédente. Baisse également des mises en chantier – 0,8 %.

En revanche, une note plus optimiste : la création d’entreprises en Nouvelle-Aquitaine repart à la hausse : + 4,7 % au troisième trimestre 2018, dont + 7,2 % de micro-entreprises.